APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment bien gérer son auto-entreprise pour éviter les difficultés de trésorerie ?

Article rédigé par Camille Vidon le 10 août 2022 - 5 minutes de lecture

De plus en plus de personnes se lancent dans l’entrepreneuriat depuis la création du statut auto-entrepreneur en 2009. Cependant, cela signifie également que de nombreuses personnes créent une entreprise sans vraiment maîtriser les bases d’une bonne gestion d’entreprise.

Et les auto-entrepreneurs ne dérogent pas à la règle : ils doivent gérer correctement leur micro-entreprise pour bien piloter leur activité ! En cas de gestion approximative, l’auto-entrepreneur pourra en faire les frais en se retrouvant en difficulté de trésorerie…

Voici donc quelques conseils pour bien gérer votre auto-entreprise afin d’éviter les difficultés de trésorerie.

Tenir son livre de recettes et suivre ses dépenses quotidiennement

Le meilleur moyen d’éviter les difficultés, c’est de tenir ses livres de comptes au jour le jour. Non seulement parce que c’est une obligation comptable pour l’auto-entrepreneur, mais aussi car cela permet de suivre la santé financière de son auto-entreprise !

En tenant régulièrement votre livre de recettes, vous connaissez précisément le montant de vos recettes, ce qui évite de dépenser plus que ce que vous gagnez.

La tenue d’un registre des achats permet également de faire le point sur les différents postes de dépenses. Vous pouvez ainsi prendre plus facilement des décisions sur les dépenses à réduire afin de ne pas trop réduire la rentabilité de votre activité.

Pour simplifier la tenue de vos livres de comptes, vous pouvez utiliser un logiciel de gestion adapté pour les auto-entrepreneurs, comme par exemple Compta by Mon-AutoEntreprise.fr. L’avantage d’un logiciel comme celui-ci est d’automatiser en grande partie la tenue de votre livre de recettes et de votre registre des achats.

Anticiper le montant de vos différentes charges à venir

En plus de suivre quotidiennement vos recettes et vos dépenses, vous devez être en mesure d’anticiper les charges à venir. En micro-entreprise, l’avantage c’est que la plupart de vos charges sont calculées en pourcentage de votre chiffre d’affaires, ce qui simplifie leur calcul et leur anticipation. Par exemple, pour une activité de prestations de services, les charges varient entre 22 et 25% du CA, et pour une activité de ventes de marchandises, il faudra prévoir entre 13 et 15% du CA.

Si vous avez des dépenses récurrentes (abonnements, frais bancaires, assurances, etc.), vous pouvez également les anticiper pour vérifier que le solde de votre compte bancaire permettra bien de couvrir l’ensemble de vos dépenses.

Encore une fois, un outil de gestion adapté, comme celui proposé ci-dessus, vous facilitera la tâche en calculant pour vous le montant de vos différentes charges à venir en fonction du CA que vous avez encaissé.

Bien suivre l’état de vos devis et factures en tant qu’auto-entrepreneur

Autre facteur important qui peut impacter votre trésorerie : le suivi de vos devis et factures. En effet, le fait de savoir précisément quels devis sont en attente de réponse ou quelles factures ont été envoyées à vos clients et ne sont pas encore payées vous permettra de relancer vos clients plus facilement, sans trop attendre.

Forcément, un meilleur suivi permettra un meilleur taux de transformation de vos devis, et vous aidera également à raccourcir les délais de paiement de vos clients. Et finalement, vous améliorerez significativement votre trésorerie en décrochant plus de contrats et grâce à des délais de paiement plus courts.

Piloter son auto-entreprise pour prendre les meilleures décisions

Tout bon gestionnaire sait qu’il doit tenir des tableaux de bord pour pouvoir suivre son activité. C’est également le cas pour un auto-entrepreneur. Afin de pouvoir prendre les meilleures décisions en fonction de l’évolution de votre activité, vous devez suivre celle-ci grâce à des indicateurs : évolution du CA, répartition de vos charges, rentabilité de votre activité, etc.

Grâce à un bon pilotage de votre auto-entreprise, vous pourrez anticiper les périodes un peu plus creuses ou prévoir des actions marketing spécifiques pour les atténuer. Vous pourrez également décider d’augmenter ou de réduire votre marge en fonction de votre rentabilité, et donc vérifier si une campagne promotionnelle peut être lancée, par exemple.

Se former et utiliser les bons outils pour gérer son auto-entreprise plus facilement

Savoir gérer une auto-entreprise, ça ne s’invente pas ! C’est la raison pour laquelle il est recommandé de suivre une formation afin de bien maîtriser tous les aspects d’une bonne gestion en tant qu’auto-entrepreneur. Certaines formations peuvent d’ailleurs être financées grâce à vos droits à la formation.

Enfin, gardez à l’esprit qu’un bon gestionnaire, c’est avant tout quelqu’un de bien outillé. En effet, vous avez beau avoir toutes les connaissances en matière de gestion, sans outils efficaces mis en place vos connaissances seront inutiles. Pour une gestion saine et plus facile, il est donc conseillé d’opter pour un logiciel de gestion adapté à votre statut d’auto-entrepreneur, comme celui proposé par Mon-AutoEntreprise.fr. Pour vous faire une idée, vous pouvez tester gratuitement le logiciel pendant 30 jours, alors n’hésitez pas à voir par vous-même comment cet outil va vous simplifier la vie !


Camille Vidon
Rédactrice au sein de l’équipe de Mes Allocs, Camille est spécialisée dans le domaine de la communication à l’international. Actuellement en alternance à l’ISCOM de Paris, elle rejoint Mes Allocs pour finaliser son parcours d’enseignement supérieur.

Consultez nos autres articles récents
Quel régime fiscal choisir pour son 1er investissement locatif ?
Avance immédiate de crédit d’impôts : 6 000 € par an d’aide pour tous !
Comment bien choisir votre assurance auto ?
L’assurance responsabilité civile professionnelle des auto-entrepreneurs
Les 6 éléments à intégrer dans son CV
4 conseils pour bien gérer son argent de poche en tant qu’ado
Congé sabbatique dans la fonction publique : quelles sont les règles ?
Quelles sont les aides pour meubler son habitation ?
Financement de la formation professionnelle dans les métiers de la tech : que choisir ?
Les avantages d’un compte pro en ligne
Obtenir un crédit immobilier quand on est au chômage : mode d’emploi
Le coworking, cette nouvelle organisation du travail
La location Pinel donne-t-elle droit aux APL ?
Intermittents du spectacle et allocations chômage : comment ça marche ?
Comment obtenir un prêt immobilier dans une situation financière sans précédent ?
Dépannage plomberie : connaître les coûts moyens et éviter les arnaques !
Préparer sa retraite grâce à l’épargne salariale
Comment bénéficier d’une réduction d’impôt ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides