VACAF : jusqu’à 500 € pour partir en vacances !

vacaf

Plus d’un tiers des français ne peut se permettre de partir en vacances. La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) propose un large service d’aide aux vacances, communément appelé VACAF, afin de permettre aux familles aux revenus modestes de partir en vacances.

On vous propose un petit tour d’horizon des aides aux vacances de la CAF !


L’AVF : Aide aux Vacances Familiales de la VACAF

Les Aides aux Vacances Familles (AVF), appelées communément Vacaf, prennent en charge, partiellement ou totalement, vos frais pour un séjour familial, par exemple en camping ou en mobil home,  ainsi que les frais d’accès pour vos enfants à une structure d’accueil et d’animation telle qu’un centre aéré ou une colonie de vacances.

 

Pouvez-vous percevoir les AVF ?

Pour percevoir les AVF, vous devez tout d’abord être bénéficiaire d’au moins une prestation familiale (allocations familiales, allocations de soutien familial) pour un enfant à charge âgé de moins de 20 ans. De plus, vous devez remplir les conditions de ressources fixées annuellement par votre CAF.

 

Quelles démarches devez-vous entreprendre ?  

Vous n’avez aucune démarche particulière à effectuer. Si vous pouvez bénéficier des Aides aux Vacances Familles, vous recevrez un courrier ou un courriel au premier trimestre de l’année civile (entre janvier et mars) concernée. Si vous ne recevez pas ce courrier, c’est que vous n’êtes pas éligible aux AVF.

Vous y trouverez les conditions à remplir pour obtenir les subventions qui vous sont attribuées ou qui sont attribuées à vos enfants : durée du séjour, pourcentage du coût pris en compte, ou encore le montant maximal d’aide.

Si jamais vous perdez le courrier en question, vous pouvez le redemander auprès de votre CAF.

 

Montant de votre AVF

Il est difficile d’établir le montant de votre AVF, car chaque CAF possède ses propres barèmes et critères pris en compte. Ainsi, selon votre département, à situation égale, le montant de vos AVF peut varier fortement !

De manière générale, on peut tout de même établir que le montant de votre aide varie selon les critères suivants :

  • Votre quotient familial,
  • La composition de votre foyer : conjoint, nombre d’enfants à charge
  • La formule vacances choisie : camping, gîte rural, centre de loisir, colonie, location d’une résidence secondaire.

Vous ne percevez qu’une AVF par foyer.

Le taux de participation de la CAF (c’est-à-dire le pourcentage du coût pris en charge par la CAF) dépend également de votre quotient familial : plus ce dernier est élevé, moins votre montant d’AVF l’est.

Dans tous les cas, la participation de la CAF au paiement des vacances est soumise à une limite fixée par chaque caisse.

Exemple : les montants d’AVF de la CAF de Paris sont les suivants :

  • De 0 à 350 euros de quotient familial : 60% du coût du séjour dans la limite de 730 euros, soit 438 euros maximum
  • De 351 à 450 euros de quotient familial : 50% du coût du séjour dans la limite de 730 euros, soit 365 euros maximum
  • De 451 à 650 euros de quotient familial : 40% du coût du séjour dans la limite de 730 euros, soit 292 euros maximum
  • Alors que pour la CAF des Yvelines, le montant annuel de l’AVF est exprimé en euros et non en pourcentage :
  • De 0 à 500 euros de quotient familial, vous bénéficiez de 450 euros d’AVF
  • De 501 à 600 euros de quotient familial, vous pouvez toucher 300 euros d’AVF

À noter : si votre enfant est en situation de handicap, votre montant d’AVF est majoré. Par exemple, la CAF de Dordogne majore à 80% (au lieu de 60%) la participation au paiement du séjour si votre quotient familial se situe entre 0 et 400 €, et à 70% (au lieu de 50%) lorsqu’il est entre 400,01 € et 622 €.

 

Conditions de séjour

Pour être éligible aux AVF, les conditions de ressources et de situation familiale ne sont pas les seules à remplir. Le séjour que vous choisissez doit également respecter certains critères. Ces critères, sont communs à toutes les CAF.

Pour bénéficier de l’Aide Vacances Famille (AVF), vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Vous devez partir en famille, avec vos enfants.
  • Votre séjour doit avoir lieu pendant les périodes de vacances scolaires si vos enfants sont en âge d’être scolarisés (soit de 6 à 16 ans). En dehors de ces bornes d’âges, vous pouvez partir en famille à la période que vous souhaitez.
  • Votre lieu de séjour doit figurer dans la liste des centres agréés établie par Vacaf : campings, mobil-homes, bungalows, centres de vacances familiales. Au total, plus de 3600 centres de vacances ou terrains de camping vous sont proposés à la mer, à la montagne ou à la campagne.
  • La durée de votre séjour doit respecter un maximum, voire un minimum, fixés par votre CAF. Là encore, la période de séjour varie d’une CAF à l’autre. Par exemple, la CAF de la Somme impose un minimum de 7 jours consécutifs et un maximum de 14 nuits tandis que celle de l’Isère ne contraint qu’à un maximum de 15 jours et de 14 nuits et celle de Seine-et-Marne qu’à un minimum de 4 nuits.

Par ailleurs, selon les caisses, la période d’utilisation de l’aide varie. Elle peut ainsi courir sur la totalité de l’année civile ou s’arrêter par exemple au mois de juillet. Assurez-vous donc de vérifier la date de validité de votre AVF.

De même, les courriers d’information ne sont pas envoyés uniformément à la même date pendant le premier trimestre de l’année civile. Chaque caisse d’allocations familiales procède de manière indépendante et unique.

 Comment utiliser l’AVF ?

Vous devez tout d’abord réserver votre séjour dans un des 3600 établissements inscrits au catalogue de la CAF. Ensuite, vous devez appeler le centre de vacances que vous souhaitez réserver, lui indiquer votre numéro d’allocataire et préciser que vous êtes bénéficiaire de l’AVF. Le centre de vacances vous indiquera alors le montant d’aide dont vous bénéficierez et le coût de votre séjour. Enfin, si vous êtes intéressé, demandez au centre de vacances de vous réserver une place et de vous transmettre un dossier d’inscription pour finaliser la démarche.

Vous ne réglez que le prix final une fois l’AVF déduite, le montant de l’aide étant versé directement par la CAF à votre centre de vacances.

Attention ! Si vous annulez votre séjour, vous devrez régler l’intégralité de la facture au centre de vacances que vous aviez réservé.

L’Aide aux Vacances Enfant

vacaf À eux les colonies de vacances !

Si vous avez au moins un enfant à charge et que vos revenus sont modestes, vous pouvez bénéficier de l’Aide aux Vacances Enfant (AVE). Cette aide, proposée par votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) si vous dépendez du régime agricole, vous permet de financer des loisirs pour vos enfants, mais également, dans une certaine mesure, d’alléger les frais de garde de vos enfants en centre de loisir ou en colonie de vacances. 

Cette aide, qui s’incarne dans des bons prépayés à remettre à des prestataires de loisirs, varie selon votre quotient familial et la composition familiale de votre foyer.        

Pouvez-vous percevoir l’aide au temps libre ?

Pour percevoir l’Aide au temps libre, vous devez tout d’abord être bénéficiaire d’au moins une prestation familiale (allocations familiales, allocation de soutien familial) pour un enfant à charge âgé de moins de 20 ans. De plus, vous devez remplir les conditions de ressources fixées annuellement par votre CAF.

De manière général, pour être éligible à l’aide au temps libre, votre quotient familial doit se situer approximativement 600 € et 800 €.

Quelles démarches devez-vous effectuer ?

Vous n’avez aucune démarche particulière à effectuer. Si vous pouvez bénéficier des Aides aux Vacances Familles, vous recevrez un courrier ou un courriel au premier trimestre de l’année civile (janvier – mars) concernée. Si vous ne recevez pas ce courrier, c’est que vous n’êtes pas éligible aux AVE. 

Au même titre que les AVF, l’Aide Vacances Enfant dépend de votre CAF, et varie donc d’un département à l’autre. Pour vous donner une idée des critères d’éligibilité, voici ceux de la CAF des Val-de-Marne :

  • Votre quotient familial ne dépasse pas 570 €.
  • Votre enfant est âgé de 3 à 17 ans
  • Vous devez inscrire votre (vos) enfant(s) à une activité annuelle de loisirs, ou dans un centre de loisirs à la journée durant les vacances scolaires

Montant de votre AVE

Le montant des aides varie selon chaque CAF. De manière générale, on peut tout de même établir que le montant de votre aide varie selon les critères suivants :

  • Les revenus de votre famille,
  • La composition de votre foyer : conjoint, nombre d’enfants à charge
  • La formule vacances choisie : camping, gîte rural, centre de loisir, colonie, location d’une résidence secondaire.

Le taux de participation de la CAF dépend également de votre quotient familial : plus ce dernier est élevé, moins votre montant d’AVE l’est.

Dans tous les cas, la participation de la CAF au paiement des vacances est soumise à une limite fixée par chaque CAF.

Exemple : Les montants d’AVE de la CAF du Val-de-Marne sont les suivants :

  • De 0 € à 320 € de quotient familial : votre bon s’élève à 70 €
  • De 321 € à 440 € de quotient familial : votre bon s’élève à 60 €
  • De 441 € à 570 € de quotient familial : votre bon s’élève à 50 €

Conditions de séjour et/ou d’infrastructures

vacaf Les clubs culturels entrent dans le dispositif !

Les conditions de séjour sont fixées par votre CAF. Ils diffèrent d’une CAF à l’autre.

Pour vous faire une idée, voici quelques exemples d’utilisation de bons loisirs de l’AVE possibles :

  • Accès aux structures d’accueil collectives déclarées à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale
  • Accès aux camps, colonies de vacances, gîtes ruraux…
  • Accès à la pratique d’activités à caractère sportif, culturel ou artistique (clubs culturels administrés par votre commune par exemple).

Conditions d’utilisation de l’AVE 

Vos bons sont valable sur une période d’1 an à partir de sa date d’émission, entre janvier et mars, et ne peuvent être utilisés qu’en période de vacances scolaires. Ils sont utilisables pour payer prestataires et organismes ayant signé une convention avec la CAF.

Avec quelles autres aides pouvez-vous cumuler le dispositif VACAF?

Vous pouvez cumuler le dispositif VACAF avec de nombreuses autres aides, en rapport avec la naissance d’un enfant ou non, comme : 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Comprendre le surendettement en quelques minutes
Commission de surendettement : Comment cela fonctionne ?
Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire!
Dossier de surendettement : démarches et conditions
Comment faire la demande de bourse lycée ?
Demande de bourse collège : conditions et démarches
Comment renouveler la carte famille nombreuse ?
Quel comparateur mutuelle santé choisir en 2020 ?
Comment obtenir les coupons sport ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Tout savoir sur les aides liées à la santé !
Tout savoir sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite