Les aides financières pour les placements de personnes atteintes d’alzheimer

Les aides financières pour les placements de personnes atteintes d'alzheimerrEn France, 900 000 personnes souffrent de la maladie d Alzheimer. Elle peut constituer une réelle charge émotionnelle et financière pour les proches. Si vous souhaitez obtenir des informations concernant les aides financières pour les placements de personnes atteintes d’Alzheimer, lisez cet article.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Sommaire

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

L’Alzheimer est principalement connue comme étant la maladie liée à la perte de mémoire. Or, à partir de 50 ans, les capacités mémorielles sont modifiées. L’Alzheimer ne concerne pas un simple oubli, comme :

  • l’oubli d’un rendez-vous,
  • ou d’un numéro de téléphone.

En effet, cette maladie correspond à des oublis liés à l’autobiographie. Oublier ses enfants, par exemple, est un signe d’Alzheimer.

À cela s’ajoute (et c’est là le signe distinctif) des oublis correspondant à des évènements récents. En outre, il faut faire attention à une multiplicité de signes et ne pas s’affoler au moindre détail anodin.

Quels sont les signes liés à la maladie  ? Quels sont les signes annonçant la maladie ?

  • Pertes de mémoire perturbant la vie quotidienne.
  • Difficulté pour résoudre des problèmes ou pour exercer des tâches quotidiennes.
  • Perte de notion du temps et du lieu. S’accompagne de difficulté à retracer un parcours.
  • Difficulté à percevoir les images (distances, couleurs et contrastes).
  • Problèmes d’expression orale ou écrite.
  • Tendance grandissante à égarer des objets.
  • Perte de la capacité de jugement, discernement.
  • Changements d’humeur et/ou de personnalité.
  • Prise de distance vis-à-vis de de son ou votre activité professionnelle et sociale.

Alzheimer : opter pour le placement d’office ?

Le placement d’office n’est pas recommandé. En effet, c’est plutôt le maintien à domicile qui est encouragé. Et ce, bien entendu dans la mesure du possible. Dans ce cas, il faut suivre quelques conseils afin que cela se déroule au mieux.

  • Éviter de faire les choses à sa place. Et ce, particulièrement si votre proche est au premier stade la maladie. Guidez-le vers des gestes simples à effectuer.

  • Veillez à sa sécurité. En effet, à cause de sa perte de repères spatiales, le risque de chute est accru.

  • Évitez de le contrarier.

  • Conservez ses repères et ses habitudes.

  • Évitez les situations inconnues ou le stress.

  • Aidez-le à se nourrir s’il n’arrive plus à le faire (stade critique de la maladie).

Quelles sont les aides financières pour les placements des personnes atteintes d’Alzheimer ?

Qu’est-ce que l’allocation affection longue durée (ALD) ?

L’allocation d’affection longue durée s’adresse aux personnes souffrant de maladie chronique. Elle se traduit par une prise en charge totale par  l’Assurance maladie des soins que nécessitent la maladie chronique. Les autres soins ne sont pas pris en charge à 100%.

Quelles sont les maladies chroniques prises en charge ?Quelles sont les maladies chroniques prises en charge ?

  • maladies de Parkinson, d’Alzheimer,
  • différents diabètes,
  • scoliose,
  • tuberculose,
  • etc.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

  • Être concerné par l’une des maladies (notamment ci-dessus), reconnues comme faisant partie de la liste d’ALD par le médecin.

Par conséquent, l’ALD est une aide financiere possible pour vous ou votre proche atteint d’Alzheimer.

Qu’est-ce que l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ?

Cette allocation personnalisée d autonomie est une aide vous permettant de payer (en partie ou en totalité) :

  • les frais nécessaires à votre maintien à domicile.
  • une partie de votre hébergement dans un établissement médico-social (notamment un Ehpad).

Quelles sont les conditions d’attribution ?

  • Être âgé d’au moins 60 ans.
  • Subir une perte d autonomie vous empêchant d’accomplir les gestes de la vie quotidienne.
  • Résider en France de manière stable et régulière.

À noter que l’autonomie est mesurée par la grille Aggir. Elle fixe plusieurs degrés de perte d’autonomie allant de 1 à 6. 1 correspondant à la perte d’autonomie la plus forte. Et le 6, à la perte d’autonomie la plus faible.

 Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de l’APA uniquement si vous êtes classé aux niveaux 1, 2, 3 ou 4.

Quelles sont les aides non cumulables avec l’APA ?

  • Aide à domicile.
  • Prestation de compensation du handicap (PCH).
  • Majoration pour aide constante d’une tierce personne.
  • Prestation complémentaire pour recours à tierce personne (PCRTP).

Quelles sont les démarches à effectuer pour cette aide financière ?

Vous pouvez vous tourner vers les établissements suivants afin de retirer le dossier.

  • services du département,
  • mairie (CCAS).

Quel est le montant de l’APA ?

Le montant de l’APA à domicile est égal au montant de la fraction du plan d’aide que vous utilisez. À ce montant est soustrait une certaine somme, qui reste à votre charge. Il s’agit de votre participation financière. Son montant ne peut pas excéder un certain plafond.

Plafond du montant mensuel maximum en fonction du taux d'incapacité :

GIR (groupe iso-ressources)
Montant mensuel maximum
1 1 742,34 €
2 1 399,03 € 
3 1 010,85 €
674,27 € 

À noter que si l’APA est inférieure à 30,46 €, elle n’est pas attribuée.

L’APA est-elle récupérable sur la succession ?

Si le bénéficiaire décède, il est impossible de récupérer l’APA sur la successsion, qu’il s’agisse :

  • du légataire,
  • donataire,
  • ou bénéficiaire d’assurance-vie.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Quelles aides financières pour le placement en maison de retraite ?

Comment fonctionne l’aide de la maison de retraite CAF ?

Il existe une aide financiere placement alzheimer qui consiste en une aide au logement. C’est une aide pour maison de retraite de la CAF (caisse d’allocations familiales).

Quelles sont les conditions d’attribution pour le demandeur ?Quelles sont les conditions d'attribution pour le demandeur ?

Vous devez résider dans l’un des établissements suivants :

  • établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.
  • maison de retraite,
  • unité de soins de longue durée
  • logement-foyer.

Quelles sont les conditions d’attribution pour le logement ?

  • zone géographique du logement,
  • vos ressources,
  • signature d’une convention entre le gestionnaire de l’établissement et l’État.
  • le montant de votre loyer.
  • ou tarif hébergement en Ehpad.

Personne seule Deux personnes
9 m² minimum 16 m²

Attention : dans les Ehpad, impossible pour plus de deux personnes de partager une même chambre*. Si c’est le cas, vous pouvez alors prétendre à :

  • l’aide personnalisée au logement (APL).
  • l’allocation de logement à caractère social (ALS).

À noter que ces aides ne sont pas cumulables.

Comment fonctionne l’aide de la maison de retraite du Conseil Général ?

Le Conseil Général (appellation désignant le Conseil départemental) verse entre autres, deux aides pour le placement des personnes atteintes d’Alzheimer.

  • La PCH (Prestation de Compensation du Handicap),
  • l’ASH (Aide sociale à l’hébergement).

Elles constituent une aide de la maison de retraite du Conseil Général.

Qu’est-ce que la prestation de compensation du handicap (PCH) ?Qu'est-ce que la prestation de compensation du handicap (PCH) ?

La prestation de compensation du handicap (PCH) s’adresse aux personnes handicapées qui vivent :

  • à domicile,
  • ou chez un aidant familial.

Elle est versée par le département et attribuée par le CDAPH, à vie sur l’état du bénéficiaire ne s’améliore pas. La PCH regroupe en réalité 6 prestations, dont une aide humaine.

Vous pouvez employer cette dernière en tant qu’aide financière pour vous occuper du proche atteint d’Alzheimer.

Qu’est-ce que l’aide sociale à l’hébergement (ASH) ?

L’aide sociale aux personnes âgées inclut un remboursement pour l’ASH.

L’aide sociale à l’hébergement (ASH) correspond à la prise en charge d’une partie des frais (ou de leur totalité) d’hébergement d’une personne âgée. Elle peut être placée :

  • en établissement

ou

  • chez un accueillant familial.

L’aide sociale à l’hébergement inclut une obligation alimentaire. Elle est versée par le département.

Alzheimer : quelle assistance peut-on solliciter ?

Si vous ou votre proche avez besoin d’être suivi pour l’Alzheimer chez vous, vous pouvez faire appel à des infirmiers à domicile. Et ce, d’autant plus si vous avez besoin de soins liés à la maladie.

À noter que vous devez avoir une prescription médicale pour bénéficier des soins infirmiers. Par ailleurs, vous pouvez aussi faire appel à :

  • un garde malade,
  • une auxiliaire de vie,
  • etc.

Comment faire appel à une aide à domicile pour les personnes atteintes d’Alzheimer ?

Comment bénéficier d’une aide à domicile en Belgique ?Comment bénéficier d'une aide à domicile en Belgique ?

Il existe une aide alzheimer à domicile en Belgique. Il faut, pour en bénéficier, vous adresser aux réseaux d’aide :

  • locaux
  • et régionaux.

Plus largement, vous pouvez vous tourner vers :

  • votre mutuelle, qui rembourse une grande partie des frais liés à ce service.
  • les CPAS (centre publique d’action sociale).
  • les organisations du secteur privé.

Comment bénéficier d’une aide à domicile en France ?

En France, les personnes atteintes d’Alzheimer peuvent être prises en charge par une aide-ménagère à domicile. Plus précisément, les personnes dont la maladie est à un stage léger.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide ménagère à domicile ?

  • Être âgé d’au moins 65 ans (ou 60 ans pour les personnes reconnues inaptes au travail).
  • Avoir des difficultés pour effectuer les principales tâches ménagères.
  • Ne pas bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et ne pas y être éligible.
  • Disposer de ressources mensuelles inférieures à 868,20 € pour une personne seule et à 1 347,88 € pour un couple.

Quel est le montant de l’aide ?

Il est estimé en fonction des revenus du bénéficiaire, à qui il peut être demandé de participer financièrement au montant de cette aide.

C’est le conseil départemental qui verse ce financement.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il vous faut vous tourner vers le CCAS (centre communal d’action sociale) ou votre mairie.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Prime d'activité 2020 calcul
Est-il possible de recevoir prime d'activité et APL ?
Où demander la prime d'activité ?
Peut-on lier prime d'activité et congé sans solde ?
Comment effectuer une formation anglais CPF ?
CPF pole emploi : comment ça marche ?
CPF permis de conduire : comment passer l'examen ?
Comment trouver une formation éligible CPF ?
Quel est le délai de traitement prime d'activité ?

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an