APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.

Les subventions pour la pompe à chaleur

La pompe à chaleur (ou PAC) est un équipement de chauffage thermodynamique à énergie renouvelable. Elle prélève des calories dans une source renouvelable tels que l’air extérieur, l’eau, la terre, pour la transférer à plus haute température vers votre logement.

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur dans votre logement ? Voici les subventions pour votre pompe à chaleur.


MaPrimeRénov’

En quoi consiste cette aide ?

Ma Prime Rénov’ est une prime d’ énergie. C’est une aide de l’ Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Elle peut financer les travaux suivants :

  • Pompe à chaleur air/eau ;
  • Pompe à chaleur air/air.

Ces travaux peuvent être réalisés sur une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.

Vous devez choisir une entreprise labellisées RGE (reconnue garantes pour l’environnement) pour faire vos travaux. Le montant de la prime dépend des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 €.

Qui peut en bénéficier ?

Depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ».

Dans le cadre du Plan de relance de l’économie, le dispositif a été renforcé depuis le 1er octobre 2020. Désormais, tous types de propriétaires peuvent profiter de MaPrimeRénov’ peu importe leurs revenus. Les propriétaires peuvent toucher cette aide qu’ils soient propriétaires occupants ou qu’ils louent leur bien. Vous devez être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans.

Simulez vos aides à la rénovation en 2 min.
Simulation gratuite

Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie

En quoi consiste ce dispositif ?

Montant

La prime coup de pouce à un montant qui varie en fonction des revenus du ménage.

Montant des primes coup de pouce chauffage

Chaudière biomasse performante  Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau Système solaire combiné Pompe à chaleur hybride Raccordement à un réseau de chaleur Chaudière au gaz à très  Chaudière au gaz à haute performance énergétique
Prime ménage modeste en euros 4 000 4 000 4 000 4 000 700 1 200
Prime autre ménage en euros 2 500 2 500 2 500 2 500 450 600

Simulez vos aides à la rénovation en 2 min.
Simulation gratuite

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ?

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) peut vous permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Le montant maximal de l’éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 30 000 € selon les travaux financés. Ce prêt peut être accordé sous conditions à un propriétaire bailleur ou occupant et à un syndicat de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021.

L’éco-PTZ peut être accordé, sous conditions, pour réaliser un ou plusieurs types de travaux d’isolation ou d’installation d’équipements permettant l’utilisation de source d’énergie renouvelable.

Conditions

Pour toucher l’éco-PTZ, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Etre propriétaire occupant ou propriétaire qui loue son logement ;
  • ou copropriétaire (et non le syndicat de copropriétaires) occupant ou bailleur pour financer la quote-part de travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives. L’éco-PTZ peut également financer des travaux réalisés sur les parties et équipements communs de l’immeuble.

Il n’existe pas de conditions de ressources pour toucher ce prêt. En revanche, votre logement doit avoir été construit depuis plus de deux ans.

Le logement pour lequel l’éco-PTZ est demandé doit être votre résidence principale.

Vos travaux doivent obligatoirement être effectués par une entreprise bénéficiant d’un signe de qualité Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Montant

Le montant maximal de l’éco-PTZ est de :

  • 7 000 € pour une action simple sur les parois vitrées,
  • 15 000 € pour une action simple de travaux d’une autre nature,
  • 25 000 € pour un lot de 2 travaux,
  • 30 000 € pour un lot de 3 travaux ou plus.

Habiter Mieux sérénité

En quoi consiste cette aide ?

Habiter Mieux sérénité est une aide financière pour les ménages qui possèdent de faibles ressources. Elle les aides dans leur projet de rénovation énergétique globale de leur logement. Habiter Mieux sérénité concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%. Le financement est relatif au montant de vos travaux.

Quelles sont les conditions à remplir pour touche l’aide Habiter Mieux sérénité ?

Afin d’obtenir cette aide, vous devez remplir les deux conditions suivantes :

  • Vous devez avoir fait appel à une entreprise ou un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement). De plus, vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) depuis 5 ans ;
  • Votre logement a plus de 15 ans (Habiter Mieux sérénité).

Montant

Si vous vous trouvez dans la catégorie “ressources très modestes” :

  • 50 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter Mieux sérénité est de 15 000 € maximum.
  • + la prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 3000 €.

Si vous vous trouvez dans la catégorie “ressources modestes” :

  • 35 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter Mieux sérénité est de 10 500 € maximum.
  • + la prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 2 000 €.

Vous pouvez également toucher des bonus :

  • Un bonus sortie de passoire thermique à hauteur de  1 500 €. Il intervient comme complément pour les logements les plus énergivores dont l’étiquette énergétique avant travaux est F ou G, et dont l’étiquette après travaux est E ou mieux.
  • Un bonus BBC à hauteur de 1 500 € en complément pour les logements dont l’étiquette énergétique après travaux est A ou B.

Le crédit d’impôt transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) vous offre un avantage sur votre impôt sur le revenu. Vous pouvez en bénéficier si vous avez dépenser pour des travaux d’économie d’énergie dans votre logement principal.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ne peut être appliqué qu’aux logements situés en France. De plus, votre habitation doit avoir été achevée depuis 2 ans.

Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt si vous vous trouvez dans une de ces situations :

  • soyez propriétaire ;
  • locataire ;
  • ou occupant à titre gratuit de votre résidence principale.

Vous pouvez utiliser le crédit d’impôt pour un immeuble collectif. Les dépenses éligibles peuvent être utilisées pour votre habitation principale ou les parties communes de l’immeuble.

Grâce au crédit d’impôt, vous pouvez payer à moindre coût votre pompe à chaleur géothermique, une PAC air/eau ou air/air,…

Les aides des collectivité locales

Comment fonctionnent ces aides ?

Si vous faites des travaux de rénovation énergétique d’un logement, les propriétaires peuvent se voir accorder des aides locales proposées par l’Etat. Cependant, les subventions dépendent du type de travaux et de la localisation du logement

Afin de réduire vos factures de travaux d’économies d’énergie, vous pouvez prétendre à plusieurs aides. Grâce au simulateur Aides et Subventions de Quelle Energie, calculez le montant de vos aides.

Qui peut bénéficier des ces aides ?

Les aides régionales sont destinées aux propriétaires d’une maison. Avant de pouvoir bénéficier de cette aide, vous devez réaliser un audit énergétique et thermique. La demande de subvention, que vous adressez au conseil régional doit être faite dans le but d’optimiser la performance énergétique du logement.

Votre logement doit être situé obligatoirement sur le territoire régional de l’émission de la demande.

La Prime Effy

La Prime Effy est accessible à tous les propriétaires et locataires. Cette prime existe grâce aux certificats d’économies d’énergie. Elle vous aide à financer vos travaux de rénovation énergétique.

Taux de TVA réduit pour les travaux de rénovation d’un logement

Vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit si vous faîtes des travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique. Cette aide peut intervenir sur la pose, l’installation et l’entretien de matériaux et équipements d’économie d’énergie. Ceux-ci doivent respecter des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales. Ces travaux et équipements peuvent être :

  • l’installation d’une chaudière à condensation,
  • l’installation d’une pompe à chaleur autres que air/air,
  • les travaux d’isolation thermique,
  • l’installation d’un appareil de régulation de chauffage ou de production d’énergie renouvelable, etc.

Autres questions fréquentes

Marylou
Marylou est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialiste des sujets de société en général. Diplômée de l'Institut Supérieur de Formation au Journalisme, elle rejoint Mes Allocs après créé son premier blog personnel.

Consultez nos autres guides récents
Salaire auxiliaire de vie : combien gagne t-on ?
170 euros de bourse CROUS : pour qui ?
Comment bénéficier des 1800 euros de bourse CROUS ?
Quelles etudes pour être psychologue ?
A quelle date recevoir la notification définitive du CROUS ?
Chômage technique et fonction publique
Tout savoir sur la fiche metier psychologue !
Quelles sont les conditions PreParE CAF ?
A quoi sert le quotient familial ?

Explorez d’autres thématiques
En quoi consiste la prime de panier ?
Tout savoir sur l'aide au transport
Reconversion professionnelle : Tout ce qu'il faut savoir !
Aide énergie : quelles sont les aides existantes ?
Aide juridique : Tout ce qu'il faut savoir !
Qu'est-ce que le FSL ?
Aides par situation
Les differentes aides sociales selon votre region.
Aspa : montant, conditions, démarches, explication !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an