APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.

Les aides de l’État pour la rénovation de votre chauffage

Grâce au plan France Relance mis en ligne le 3 septembre 2020, l’État met l’accent sur la rénovation énergétique.

Vous souhaitez faire des travaux de rénovation pour améliorer votre chauffage ? Nous vous présentons toutes les aides de l’ État pour la rénovation de votre chauffage. 


MaPrimeRénov’

En quoi consiste cette aide ?

MaPrimeRénov’ est une aide de l’ Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Elle peut financer vos travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Ces travaux peuvent être réalisés sur une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.

Vous devez choisir une entreprise labellisées RGE (reconnue garantes pour l’environnement) pour faire vos travaux. Le montant de la prime dépend des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 €.

Qui peut en bénéficier ?

Depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Dans le cadre du Plan de relance de l’économie, le dispositif a été renforcé depuis le 1er octobre 2020.

Désormais, tous types de propriétaires peuvent profiter de MaPrimeRénov’ peu importe leurs revenus. Les propriétaires peuvent toucher cette aide qu’ils soient propriétaires occupants ou qu’ils louent leur bien. Vous devez être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans

Comment en bénéficier ?

Pour connaître votre éligibilité, n’hésitez pas à vous adresser à nos conseillers Mes Allocs. Avant le lancement des travaux Vous devez d’abord déposer votre demande de prime en vous créant un compte sur le site MaPrimeRénov’ . Certaines pièces justificatives seront à fournir comme le devis de l’entreprise RGE choisie, des documents d’identité, ou vos informations fiscales,…

Ensuite, lorsque votre demande de prime est effectuée, un instructeur examine votre demande. Si votre dossier est accepté, vous recevez une notification qui vous confirmera l’attribution de votre prime. À la fin des travaux Dès que les travaux sont achevés, vous devez demander une facture à l’entreprise RGE qui a réalisé les travaux. Puis, vous devrez demander le versement de votre prime en vous rendant sur votre compte MaPrimeRénov’ ou en faisant appel à un conseiller Mes Allocs.

Habiter Mieux sérénité

En quoi consiste cette aide ?

Habiter Mieux sérénité est une aide financière pour les ménages qui possèdent de faibles ressources. Elle les aides dans leur projet de rénovation énergétique globale de leur logement. Habiter Mieux sérénité concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%. Le financement est relatif au montant de vos travaux.

Quelles sont les conditions à remplir pour touche l’aide Habiter Mieux sérénité ?

Afin d’obtenir cette aide, vous devez remplir les deux conditions suivantes :

  • Vous devez avoir fait appel à une entreprise ou un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement). De plus, vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) depuis 5 ans ;
  • Votre logement a plus de 15 ans.

Vous pouvez toucher cette aide que vous soyez propriétaire bailleur, occupant ou que vous habitiez en copropriété.

Montant

Si vous vous trouvez dans la catégorie “ressources très modestes” :

  • 50 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter Mieux sérénité est de 15 000 € maximum.
  • + la prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 3000 €.

Si vous vous trouvez dans la catégorie “ressources modestes” :

  • 35 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter Mieux sérénité est de 10 500 € maximum.
  • + la prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 2 000 €.

Vous pouvez également toucher des bonus :

  • Un bonus sortie de passoire thermique à hauteur de  1 500 €. Il intervient comme complément pour les logements les plus énergivores dont l’étiquette énergétique avant travaux est F ou G, et dont l’étiquette après travaux est E ou mieux.
  • Un bonus BBC à hauteur de 1 500 € en complément pour les logements dont l’étiquette énergétique après travaux est A ou B.
Simulez vos aides à la rénovation en 2 min.
Simulation gratuite

Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie

Le montant du chèque est d’au minimum 48 € et d’au maximum 277 €TTC. Ce montant est calculé en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) de votre ménage et de votre consommation calculée en UC.
 

Niveau de revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC)

Ménage RFR inférieur à 5 600 € par UC RFR de 5 600 € à 6 700 € par UC Entre 6 700 € à 7 700 € par UC RFR de 7 700 € à 10 700 € par UC
1 personne (1 UC) 194 € 146 € 98 € 48 €
2 personnes (1 UC + 0,5 UC) 240 176 €  113 € 63 €
2 personnes + 1 personne ou plus (1 UC + 05 UC + 0,3 UC) 277 € 202 € 126 € 73 €
 
Simulez vos aides à la rénovation en 2 min.
Simulation gratuite

Autres aides

TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Vous souhaitez faire des travaux de rénovation pour votre logement ? Certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Vous pouvez bénéficier de cette aide si  vous êtes :
  • propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires ;
  • locataires et occupants à titre gratuit ;
  • sociétés civiles immobilières.
Le logement doit être terminé depuis plus de 2 ans.  Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, le logement peut être votre résidence principale ou secondaire.

Les primes énergie

Une prime énergie peut vous être accordée selon les travaux que vous souhaitez effectuer. Le montant dépend surtout du type de travaux, de votre région et de vos revenus. Les primes énergies sont destinées aux travaux d’économies d’énergie des secteurs résidentiel, tertiaire, industriel, agricole, transport et réseaux. Environ 350 travaux sont éligibles !
 
Les principaux travaux réalisés par les foyers sont les suivants :
  • isolation : isolation des murs, du plancher bas, des combles et toiture, remplacement des fenêtres….
  • chauffage : chaudière gaz haute performance, chauffage au bois, radiateurs, climatiseurs…
  • énergies renouvelables : pompe à chaleur, systèmes solaires combinés, chauffe-eau solaires…
  • programmation et ventilation : système de régulation de température, VMC simple ou VMC double flux…
L’offre est cumulable avec MaPrimeRénov’ et le crédit d’ impôt. Vos travaux doivent être confiés à votre artisan RGE.

Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro sert au financement de la rénovation énergétique de votre logement. Ce prêt ne nécessite pas d’avance de trésorerie et ne demande pas d’intérêts. Le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Peuvent bénéficier de cette aide :
  • les personnes physiques (propriétaire occupant ou bailleur et les copropriétés) ;
  • les sociétés civiles qui ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés.  Un des associés doit être une personne physique.
Le logement doit être votre résidence principale. Il peut s’agir d’une maison ou d’un appartement. Ce logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. Un seul éco-prêt à taux zéro peut être autorisé par logement.
 
Il existe cependant l’éco-prêt à taux zéro complémentaire qui vous permet de bénéficier d’une deuxième aide. Le montant global des deux emprunts ne doit pas dépasser 30 000 €.

Prêt à l’amélioration de l’habitat de la Caf

Le prêt à l’amélioration de l’habitat peut être utilisé pour faire des travaux (rénovation, isolation,…) dans votre résidence principale. Vous pouvez également bénéficier de ce prêt si vous êtes assistant(e) maternelle et que vous gardez des enfants à votre domicile. Le prêt concerne aussi bien les propriétaires que les locataires. Il est remboursable sur 10 ans maximum selon les cas.
 
Ce prêt est versé par votre Caisse d’allocation familiale (Caf). Pour pouvoir bénéficier du prêt, vous devez remplir les 2 conditions suivantes :
  • Être bénéficiaire d’une prestation familiale
  • Résider en France
Il n’y a pas de plafond de ressources. Cependant les prêts étant limités, les conditions de ressources peuvent être prises en compte pour déterminer un ordre de priorité entre les demandeurs.

Les aides locales

Certaines collectivités (communes, départements…) exonèrent temporairement de taxe foncière les ménages qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. L’exonération peut être totale ou partielle. Cette exonération est accessible aux propriétaires de logements, occupants ou bailleurs, réalisant des travaux d’économie d’énergie. Les logements éligibles sont ceux achevés avant le 1er janvier 1989 ou avant le 1er janvier 2009 (si le niveau de performance énergétique est supérieur à celui qu’impose la législation).
 

Aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) offrent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie. Ces travaux doivent être effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Tous propriétaires ou locataires peut bénéficier de ces aides. Vous pouvez faire installer une chaudière, une pompe à chaleur pour améliorer votre chauffage. Cette aide peut aussi vous aider à installer un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire.
 

Le crédit d’impôt transition énergétique 

Vous avez effectué des dépenses pour des travaux d’économie d’énergie dans votre habitation principale ? Vous pouvez alors peut-être bénéficier d’un avantage sur votre impôt sur le revenu. Cet avantage s’appelle le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de votre résidence principale.

 
Simulez vos aides à la rénovation en 2 min.
Simulation gratuite

Autres questions fréquentes

Marylou
Marylou est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialiste des sujets de société en général. Diplômée de l'Institut Supérieur de Formation au Journalisme, elle rejoint Mes Allocs après créé son premier blog personnel.

Consultez nos autres guides récents
Aide permis de conduire région Ile-de-France
Aide chomeur : permis de conduire Pôle Emploi
Bourse CROUS Rouen : comment en bénéficier ?
Aide au permis de conduire étudiant !
A qui faire la demande de chômage technique ?
Tout savoir sur la bourse CROUS Dijon !
Aide recherche d’emploi : pôle emploi, missions locales
Salaire auxiliaire de vie : combien gagne t-on ?
170 euros de bourse CROUS : pour qui ?

Explorez d’autres thématiques
En quoi consiste la prime de panier ?
Tout savoir sur l'aide au transport
Reconversion professionnelle : Tout ce qu'il faut savoir !
Aide énergie : quelles sont les aides existantes ?
Aide juridique : Tout ce qu'il faut savoir !
Qu'est-ce que le FSL ?
Aides par situation
Les differentes aides sociales selon votre region.
Aspa : montant, conditions, démarches, explication !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an