APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.
Article mis à jour le 09/06/2021

Cheque energie envoyer a la mauvaise adresse : Que faire ?

Dans le cadre des aides au logement, le chèque Energie est un dispositif qui va vous aider dans vos dépenses énergétiques. Pour payer vos factures, il se peut que vous ayez envoyé votre chèque à la mauvaise adresse. On vous explique comment faire.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le chèque Energie

Notion générales 

Le chèque énergie est un dispositif d’aide financière au paiement des dépenses d’énergie (factures d’électricité, de gaz, rénovation énergétique…). Il s’adresse aux ménages qui ont de faibles revenus ou des difficultés pour régler leurs factures d’énergies.

Avant l’apparition de ce dispositif, il y avait d’autre aides pour le paiement des factures. Il s’agissait des tarifs sociaux de l’énergie. Le chèque énergie a progressivement remplacé les tarifs sociaux de l’énergie (électricité et gaz). Le chèque Energie a été généralisé en 2018 en couvrant un périmètre plus large que les tarifs sociaux de l’énergie : tous les modes de chauffage peuvent désormais être éligibles à ce titre de paiement (électricité, gaz, fioul, GPL, bois, etc.).

Montant

Le chèque énergie est nominatif et est attribué sous réserve que les revenus du foyer soient inférieurs à un plafond donné. Le montant de ce chèque (150 euros par an par ménage en moyenne) varie en fonction du nombre de membres du logement et des revenus cumulés. Le montant du chèque est d’au minimum 48 € et d’au maximum 277 €.

Cela dit, ce montant peut varier selon le revenu fiscal de référence et la composition du foyer qui en bénéficie. Les conditions d’attribution ont également été revues à la hausse puisque le plafond pour le Revenu Fiscal de Référence (RFR) est désormais de 10 800€, contre 10 700€ en 2020.

En temps normal, vous n’avez aucune démarche à faire pour recevoir votre chèque Energie. Cependant, vous pouvez contactez le service dédié au chèque énergie du gouvernement au : 0 805 204 805. Ce service client est disponible du lundi au vendredi de 8h à 20h.

Pour contacter le service d’EDF, il faut appeler ce numéro du lundi au samedi de 8h à 20h : 09 69 32 15 15

Comment utiliser son chèque Energie  ?

Pour payer une facture d’énergie

Le chèque énergie peut être utilisé pour le règlement des factures d’électricité, de gaz mais aussi de propane et de fioul.

Le chèque énergie ne peut pas être crédité sur un compte bancaire. Il s’agit uniquement d’un moyen de paiement à valoir sur une facture d’énergie.

Sachez que ces fournisseurs ne peuvent pas vous refuser le paiement en chèque énergie, même en période de trêve hivernale En revanche, le chèque énergie ne peut pas être utilisé pour payer des factures de chauffage collectif.

Le chèque énergie peut aussi être utilisé pour financer une dépense liée à l’acquisition ou à l’installation des équipements, matériaux et appareils donnant droit au crédit d’impôt pour les travaux d’économie d’énergie.

Il s’agit des dépenses permettant de bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). 

Pour financer sa rénovation énergétique

Au-delà du paiement des différentes factures d’énergie, le chèque Energie peut aussi servir dans le cadre de la rénovation énergétique.

De la même manière que la prime énergie, le chèque énergie couvre aussi les travaux de rénovation permettant la réduction de la consommation d’énergie. Ces travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Voici quelques exemples de travaux de rénovation dont une partie du montant peut être prise en charge par le chèque énergie :

  • Remplacement et installation d’une chaudière,
  • Installation de panneau solaire,
  • Installation de pompes à chaleur,
  • Isolation thermique du logement,
  • Travaux de régulation ou de programmation de chauffage,
  • Achat d’appareils permettant de différencier les frais liés à la consommation de chauffage électrique et d’eau chaude sanitaire,
  • Calorifugeage : isolation des tuyaux d’alimentation pour éviter une perte de la chaleur,
  • Installation de bornes de recharge de véhicules électriques.
Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le paiement en ligne

Le chèque Energie peut aussi être utilisé pour un paiement en ligne. Pour se faire, il faut vous rendre sur la page paiement du chèque énergie. Ensuite, il vous faudra renseigner le numéro du chèque énergie.

Vous retrouverez ce numéro la case à gratter grisée “nul si découvert”. Attention il ne faut pas gratter cette case en cas d’utilisation du chèque énergie par voie postale.

Après avoir fait cette opération, il faut noter les références relatives au contrat d’énergie. C’est-à-dire le nom du fournisseur ainsi que le numéro de contrat de fourniture d’énergie. Enfin, la dernière étape consiste à valider le dossier : le montant du chèque énergie sera automatiquement déduit de la prochaine facture d’énergie.

Date limite pour utiliser le chèque énergie

Si vous êtes bénéficiaire du chèque énergie, sachez que le dispositif a une date limite d’utilisation. Cette date limite d’utilisation est inscrite sur le chèque. Elle intervient généralement au 31 mars de l’année civile suivant l’année d’émission.

La date de validité de votre chèque énergie est inscrite directement sur le document. 

De manière générale, un chèque émis dans le but de couvrir une année civile (du 1er janvier au 31 décembre) sera valide jusqu’au 31 mars de l’année civile suivante.

Si vous perdez votre chèque énergie, et que celui-ci est déjà obsolète, ou que votre chèque énergie est envoyé tardivement, la date du d’expiration du chèque énergie en question reste la même, à savoir le 31 mars de l’année suivant sa date d’émission.

Vous recevrez votre chèque énergie chaque année, généralement vers la fin mars / début avril.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Que faire si on a envoyé son chèque à la mauvaise adresse ?

Chaque fournisseur d’énergie a son propre service dédié au chèque énergie. Si vous souhaitez régler vos factures énergétiques par courrier, cela est possible. Cependant, i vous faudra l’adresse de votre fournisseur énergie.

Si vous vous trompez d’adresse pour votre chèque énergie, il faudra enclencher une démarche pour en avoir un nouveau et régler les factures. Il s’agit de la même procédure en cas de perte. On vous explique tout.

L’assistance en ligne

La première solution est de contacter une assistance en ligne. Elle a été mis en place par le gouvernement. Cette assistance est accessible via le site Internet chequeenergie.gouv.fr. Dans le cas d’une non-réception ou d’une perte d’un chèque énergie, il est possible d’utiliser cette assistance en ligne.

Pour ce faire, il suffit de remplir le formulaire de réclamation en renseignant différentes informations :

  • Votre adresse e-mail (obligatoire) ;
  • Votre état civil (Nom, prénom)
  • Le numéro de téléphone (obligatoire) ;
  • Le code postal (obligatoire) ;
  • Votre ville (obligatoire) ;
  • L’ objet de la demande (obligatoire) : parmi la liste déroulante proposée, sélectionner “Contestation – Non réception”.

Si aucune réponse n’est faite dans les 7 jours après la prise de contact avec l’assistance en ligne de chequeenergie.gouv.fr, il est possible de contacter l’assistance chèque énergie par téléphone. Pour appeler l’assistance pour un chèque énergie perdu ou pas reçu, il suffit de composer le numéro vert : 0 805 204 805 (service + appel gratuit).

Un conseiller est joignable sur cette ligne du lundi au vendredi de 8h à 20h.

En cas de non réception du chèque Energie

Si vous pensez bénéficier du chèque énergie et que vous n’avez pas reçu ce chèque, cela peut être du à un changement de fournisseur d’énergie.

Si ce n’est pas le cas,  il faut dans un premier temps vérifier l’exactitude des coordonnées sur votre avis d’imposition.

En effet, il se peut que vous ayez déménagé entre temps. Si tel est le cas, il est important de signaler la nouvelle adresse à l’ administration fiscale afin d’assurer le suivi des dossiers en cours, l’établissement des impôts, et plus globalement le suivi des documents fiscaux.

Si l’adresse sur l’avis d’imposition (via votre numéro fiscal) est correcte, alors il convient de vérifier les seuils d’éligibilités car ils peuvent changer d’une année à l’autre. Il est aussi important de vérifier la date d’envoi du chèque car un oubli peut rapidement arriver.

Si vous vous rendez compte que vous cochez tous les critères cités précédemment, vous pouvez vous tourner directement vers le service compétent. Pour se faire, il vous faudra appeler le Numéro Vert 0 805 204 805, ( Appel gratuit) muni du dernier avis d’imposition.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

 


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes

Jonathan
Jonathan est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les sujets liés au handicap. Diplômée de l'UPEM, il rejoint Mes Allocs après avoir travaillé à l'association AEDE qui accompagne les adultes en situation de handicap. Quand il n'écrit pas, on peut le retrouver sur un terrain de basket.

Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
L'aide action logement : mobili jeune
Le chômage technique en redressement judiciaire
Chômage technique et formation pôle emploi
Peut-on cumuler chômage technique et CSP ?
Pole emploi : actualisation juillet 2021
Pole emploi : actualisation juin 2021
Quel est le rôle du quotient familial CTS ?
Comment s' actualiser sur pole emploi par telephone ?
Complément de libre choix du mode de garde PAJE condition

Explorez d’autres thématiques
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Tout comprendre sur l'assurance emprunteur
Tout savoir sur les différentes aides à la rénovation
Aide expat : comment en bénéficier ?
Tout savoir sur la prime à la conversion
En quoi consiste la prime de panier ?
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an