APL étudiant qui travaille, comment en bénéficier ?

Étudiant salarié, comment bénéficier de l'APL ?

Près de 46 % des étudiants français cumulent une activité professionnelle en plus de leurs études pour faire face aux dépenses du quotidien et payer un loyer. Mais avec le statut d’étudiant qui travaille peuvent-ils bénéficier de l’ APL ? Mes Allocs vous explique tout ici.


Quelles aides au logement pour un étudiant qui travaille ?

L’APL est une des trois aides au logement dont vous pouvez bénéficier en tant qu’étudiant, même si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents. Vous devez faire votre demande auprès de la caisse d’ allocations familiales (CAF),

En tant qu’étudiant retenez que tout salaire perçu pendant vos vacances (Job étudiant) ou votre année universitaire sont pris en compte dans le calcul de vos droits à l’ aide au logement personnalisé (APL).  En effet, les montants de l’APL et de l’ ALS (allocation de logement sociale) sont calculés en fonction de vos revenus et non ceux de vos parents. Étudiant qui travaille, comment bénéficier de l'APL ?

Étudiant salarié

Vous êtes étudiant salarié ? Vous pouvez bénéficier de l’APL selon votre condition et vos revenus, il n’y a pas de condition d’âge pour percevoir l’APL (un étudiant mineur émancipé peut en bénéficier). Le simulateur de la CAF prend en compte vos revenus n-2, actuellement le plafond de l’APL est de 258,09 euros par mois.

La réforme des APL qui doit entrer en vigueur courant 2021 concerne les 125.000 foyers étudiants salariés. Cette réforme prévoit la mise en place d’un “forfait” de 7.000 euros annuel pour ne pas être pénalisé par le nouveau mode de calcul (non plus les revenus n-2 mais les revenus n-1).

Étudiant en alternance

En tant qu’étudiant en alternance vous avez les mêmes droits que les autres étudiants, vous pouvez donc bénéficier de l’APL (sous certaines conditions).

Dans votre cas, la réforme des APL 2020 ne changera rien au mode de calcul de vos droits ni au montant d’attribution de votre aide personnalisée au logement.

Étudiant en contrat d’apprentissage

Si vous êtes en contrat d’apprentissage, un contrat de travail vous lie vous et votre employeur,  vous avez donc le statut de salarié aux yeux de la CAF, mais vous pouvez au même titre que les autres étudiants bénéficier de l’APL, néanmoins, si votre logement n’est pas conventionné par la CAF cette dernière peut être remplacée par l’aide au logement sociale (ALS).

Vos revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil qui varie chaque année. Mais notez que généralement cette aide est plus élevée pour vous compte tenu de votre statut.

Exemple : un apprenti de 22 ans qui perçoit 78 % du Smic (soit environ 950 euros/mois), en location dans un studio non meublé dans le 14ème arrondissement de Paris et payant un loyer de 750 euros peut percevoir une aide financière de 136 euros.

Et pour un étudiant étranger salarié ?

Si vous êtes étudiant étranger et que vous travaillez, vous pouvez au même titre que les étudiants français bénéficier de l’ aide au logement étudiant (APL), la seule pièce justificative en plus à fournir lors de votre demande sera votre titre de séjour en cours de validité pour une durée de 4 moins minimum, valable pour toute la durée de votre année universitaire. Le nouveau mode de calcul de la réforme des APL 2020 ne vous pénalisera pas, à l’inverse, pour certains étudiants salariés.

Simulez vos APL étudiant en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Quelles conditions d’attribution pour un étudiant qui travaille ?

Pour prétendre à l’ aide personnalisé au logement (ALS) vous devez remplir certaines conditions : Étudiant qui travaille, comment bénéficier de l'APL ?

  • Être français ou avoir un titre de séjour en cours de validité
  • Ne pas être logé gratuitement
  • Être locataire ou colocataire
  • Le propriétaire du logement ne doit pas être un membre de votre famille
  • Ne pas percevoir l’allocation de logement sociale (ALS)
  • Ne pas dépasser un certain plafond de revenus (les plafonds ne sont pas les mêmes pour tous les étudiants)
  • Être sous-locataire, mais sous certaines conditions

Attention : votre logement doit faire 9m2 si vous vivez seul, et 16m2 si vous vivez en colocation.

En louant un logement pour la durée de vos études, ce dernier doit être votre résidence principale, vous devez donc y vivre 8 mois minimum. Si vous faites une demande d’APL vous ne pouvez pas percevoir l’aide au logement sociale (ALS), ni l’allocation de logement familiale (ALF), ces trois aides de la CAF ne sont pas cumulables entre elles.

Pour savoir quels sont vos droits à l’APL, utilisez le simulateur gratuit de Mes Allocs

Comment faire une demande d’APL pour un étudiant qui travaille ?

Comme pour toutes demandes d’allocations, la demande d’APL se fait sur le le service en ligne de la CAF, une attestation de loyer sous forme d’un Cerfa est à remplir par le propriétaire de votre logement et a renvoyer signé en même temps que les autres documents obligatoires. Une fois votre demande acceptée, le premier versement arrive généralement deux mois après avoir fait votre demande, ils tomberont ensuite tous les 5 du mois.

Si c’est votre première demande vous n’avez pas encore de numéro allocataire, vous devez créer un compte sur le site de la CAF et pourrez ensuite faire votre demande d’APL.

  • Si vous êtes étudiant et que vous travaillez, mais que vous êtes rattaché à la mutuelle étudiante, cochez “étudiant, si vous êtes rattaché à la sécurité sociale classique, cochez salarié (si votre activité se prolonge au-delà de l’été).
  • Si vous êtes étudiant en apprentissage (que vous avez un contrat), cochez simplement “en apprentissage”.
  • Si vous êtes étudiant en contrat de qualification, vous devez indiquer le statut “salarié”. Vous n’êtes plus considéré comme étudiant par la CAF mais cela ne vous empêche pas de faire une demande d’aide personnalisée au logement apl.

Documents à fournir lors de la demande en ligne :

  • Déclarations de vos revenus n-2 ( Revenus de l’année 2018 pour une demande en 2020)
  • copie de Passeport ou carte d’identité
  • Un RIB à votre nom
  • Un justificatif de votre situation actuelle (carte étudiant, contrat d’apprentissage…)
  • L’attestation de loyer
  • Un titre de séjour pour une validité de plus de 4 mois pour les étudiants étrangers

À savoir : Les indemnités de stages ne sont pas prises en compte dans le calcul de l’APL si vous n’avez pas dépassé le Smic annuel, soit 18.473 euros, si la gratification a dépassé ce montant seul le surplus au-delà du Smic annuel sera pris en compte par la CAF dans le calcul d’APL.

Quel est le montant de l’APL ?

Le montant de l’APL n’est pas fixe, il varie d’une situation à l’autre parmi lesquelles :Étudiant qui travaille, comment bénéficier de l'APL ?

  • Le montant du loyer
  • Le type de logement
  • Si vous êtes locataire ou colocataire
  • Vos revenus année n-2
  • La localisation du logement
  • votre situation personnelle

Attention : si vos parents sont soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), vous ne pouvez pas bénéficier de l’APL !

 

Simulez vos APL étudiant en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

 

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Où trouver une auto ecole agréée cpf ?
Comment est alimenté le compteur cpf ?
Comment s'inscrire à l'examen du permis cpf ?
Comment faire une simulation prime d'activité RSA ?
Comment faire une simulation prime activité CAF ?
Prime d'activité 2020 : dates de versement
Prime d'activité 2020, conditions d'attribution
Peut-on percevoir prime d'activité et pensions d’invalidité militaires ?
Prime d'activité 2020 couple

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur la Caisse d'allocations familiales
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an